Anaïs Tixier
Sophrologue à Aubagne
Anaïs Tixier
Sophrologue à Aubagne

JO Rio 2016 : Coralie Balmy, championne de natation évoque la sophrologie

Article Marie France 14 août 2016

« Avant l’épreuve, je me recentre en pensant à des choses positives »

Gérer les émotions « La sophrologie : cela m’aide à mieux gérer la pression avant une compétition. Un quart d’heure avant l’épreuve, je me recentre en pensant à des choses positives en calmant ma respiration. Je n’ai pas de préparateur mental contrairement à d’autres athlètes. Mais la sophrologie m’a aidée à mieux me connaître et à me canaliser. Grâce à cette discipline, j’ai pris conscience de mes capacités et de mes points forts, pour ainsi, exploiter au mieux mes ressources. »

 

La musique « Avant une compétition, j’écoute Eminem. Moi qui ne suis pas nerveuse de nature, le côté “rageux” de ses chansons m’apporte la hargne dont j’ai besoin. »

L’échec « En tant que sportive, j’ai appris à repartir après une défaite. Pour cela, il faut se fixer un objectif à moyen, voire long terme, qui soit suffisamment puissant pour se motiver et se permettre de voir plus loin que l’échec que l’on vient de vivre. »

La leçon du sport « La pratique du haut niveau m’a appris à gérer les rivalités dans un groupe. Au sein de l’équipe de France de natation, ma meilleure amie, Charlotte Bonnet, est aussi ma première rivale. J’ai appris à faire la part des choses entre la compétition et les moments de vie. Derrière le plot, je n’ai plus de copine. Une fois l’épreuve passée, si j’ai perdu, je ne vais pas lui faire la tête. Soit elle a été meilleure, soit c’est moi qui ai raté quelque chose. Dans tous les cas, il s’agit de ma responsabilité. »


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.